Investissement immobilier : pourquoi faire l’option d’une SCI ?

Certains investisseurs immobiliers optent pour des achats à leur nom propre. Malgré sa simplicité, cette option doit être pondérée notamment face aux multiples avantages offerts par un outil juridique comme la Société Civile Immobilière (SCI). Dans le cadre de l’investissement immobilier, voici les raisons qui sous-tendent le choix de cette solution.

Des régimes fiscaux avantageux

En optant pour une SCI, vous pouvez choisir entre deux régimes fiscaux en ce qui concerne l’imposition des bénéfices. Avec le régime des sociétés de personnes, l’imposition est directement appliquée au nom des associés. L’investisseur immobilier peut également choisir l’impôt sur les sociétés (IS). Dans ce cas, il peut bénéficier de divers avantages.

L’imposition est uniquement appliquée au niveau de la société et un choix est offert aux associés afin de se partager équitablement les dividendes obtenus. En plus, il y a une possibilité d’amortissement de l’immeuble, une différence majeure par rapport au régime des sociétés de personnes.

La possibilité d’acheter à plusieurs

L’option d’une SCI dans le cadre de l’investissement immobilier permet simplement d’acquérir un ensemble immobilier à plusieurs. Ainsi, les bénéfices seront distribués selon les parts de chacun dans le capital de la société. Avec la SCI, vous vous donnez l’opportunité et le moyen de faire la conversion du bien immobilier en titres.

Vos opérations à plusieurs seront facilement réalisées et les droits seront répartis de manière optimale. En outre, si vous voulez acheter vous-même certains biens, vous risquez de vous confronter à des difficultés. En vous regroupant dans une SCI, vous pouvez y faire face plus sereinement.

Une transmission simple et facile

Opter pour une SCI pour investir dans l’immobilier rend facile la transmission sur divers aspects. Lorsqu’un associé souhaite sortir de la SCI, il lui faudra simplement faire la cession de ses titres. La SCI constitue donc un excellent mécanisme pour une transmission de patrimoine optimale.

Elle permet d’éviter l’indivision entre les enfants notamment en cas de décès des propriétaires. Toutes les décisions engagées seront conformes aux statuts prévus et aucune part ne sera cédée à un héritier sauf s’il vend ses titres. Il est possible de réaliser des montages intéressants en matière de transmission en prenant en compte la transformation de l’immeuble en titres.

Une meilleure organisation de la gestion

Avec l’option d’une SCI, les associés peuvent librement définir les conditions liées aux prises de décisions. Par conséquent, l’ensemble des décisions engagées dans le cadre de l’investissement immobilier sont effectuées unanimement et conformément aux statuts prévus.

Les risques de blocage dans la gestion du bien immobilier sont considérablement amoindris, voire évités. Lorsque vous créez une SCI, vous devez nécessairement nommer un ou plusieurs gérants. Cela permet par exemple de donner ce titre et les pouvoirs associés à un ou plusieurs proches.

Un avantage sur la plus-value

L’option d’une SCI pour investir dans l’immobilier apporte également des avantages non moins importants en ce qui concerne les plus-values. Quand vous acquérez un bien immobilier personnellement, vous pouvez bénéficier d’un rabattement en cas de revente.

La durée de détention est alors évaluée à partir de l’intégration de l’immeuble dans le patrimoine. Également, lorsque vous investissez à travers une SCI, vous profitez de cet abattement. Toutefois, le calcul se fait à compter de la date où les titres ont été souscrits ou acquis, quelle que soit la date d’acquisition de l’immeuble.