Mèche de cigarette électronique : quels sont les critères de choix ?

La cigarette électronique est un appareil qui permet de reproduire les mêmes effets qu’une cigarette traditionnelle sans nuire à la santé des fumeurs. Ces derniers adoptent alors cet accessoire pour arrêter de fumer le tabac. La cigarette électronique est composée de plusieurs éléments, dont la mèche encore appelée résistance. C’est cette dernière qui transforme le e-liquide en vapeur lorsqu’elle est portée à une certaine température. La résistance fait partie des éléments que vous devez choisir avec soin pour un usage optimal de votre cigarette électronique.

Le réglage de la batterie

La batterie de votre cigarette électronique est le premier point sur lequel vous devez vous attarder pour sélectionner une résistance. Si elle est dotée d’un système donnant la main aux réglages, il est recommandé de choisir les résistances qui sont supérieures à la valeur d’un 1 Ohm. Les réglages dont il s’agit ici concernent la variation de la puissance en watts et la modification du voltage.

Dans le cas où la batterie n’a pas de fonction de réglage, vous pouvez procéder autrement. Ici, il faudra ajuster la mesure de votre résistance et prioriser les mèches dont la valeur est supérieure à 1,5 Ohm. En choisissant une résistance de valeur inférieure à celle qui est conseillée, vous risquez d’abîmer votre accessoire en cas de problème. Étant donné que toutes les batteries ne sont pas équipées d’un coupe-circuit, il est préférable de ne pas courir un tel risque.

Pour choisir votre résistance, vous pouvez aussi vous en tenir à la notice de votre box ou cigarette électronique. En réalité, la valeur de la résistance tolérée dépend l’appareil de réception. Dans ce cas, il s’agit de la cigarette électronique elle-même. Notons que certains box sont capables de garder des résistances à des valeurs très basses (0,1 Ohm par exemple).

L’effet en bouche

Les notions de « vapeur tiède » et de « vapeur chaude » sont intimement liées à celles de résistance d’une cigarette électronique. Parfois, la résistance et le clearomiseur sont assistés par une mèche complémentaire. Cela est dû au fait que la résistance soit disposée en partie haute, c’est-à-dire plus près de la bouche.

La mèche sert alors du lien grâce auquel le liquide peut remonter simplement vers la résistance. C’est dans ce cas que nous parlons de « vapeur chaude », car la résistance qui chauffe le liquide est près de la bouche qui aspire la vapeur. Dans d’autres cas, la résistance se localise au niveau de la partie basse du clearomiseur, donc plus loin de la bouche. Dans ce cas, nous parlons de « vapeur tiède ». Vous l’aurez donc compris la sensation en bouche dépend de la disposition de la résistance dans la cigarette électronique.

La quantité de vapeur et la reconstitution des saveurs

La quantité de vapeur fait également partie des critères pour choisir votre résistance. Afin de produire une importante quantité de vapeur, il faudra privilégier des résistances de voltages élevés et de basses Ohm. En d’autres termes, avec une bonne batterie, une résistance de 1 Ohm produira plus de vapeur qu’une résistance de 1,2 Ohm. À vous alors de sélectionner la résistance qui vous convient en fonction de vos préférences.

En ce qui concerne ce critère, il est lié à la quantité de vapeur. Ici, vous devez juste savoir que l’intensité des saveurs augmente avec la quantité de vapeur.