Comment compter les cartes au blackjack ?

Plus connu sous l’appellation de 21, le blackjack fait partir des jeux de cartes les plus réputés dans le monde. Bien qu’il soit fondé sur la chance et l’habilité, il est primordial de faire recours à certaines stratégies comme le comptage de carte pour faire fortune avec ce jeu. Loin d’être illégal, il s’agit d’une technique qui se révèle très efficace lorsqu’il est bien maîtrisé. Simple et pratique, voici comment compter les cartes au blackjack.

L’essentiel à savoir avant de compter les cartes au blackjack

Le comptage de carte au blackjack est une stratégie qui consiste à avoir une idée précise sur les cartes qui seront distribuées par le croupier. Il est donc impératif de maîtriser tous les principes du jeu avant de se lancer dans le comptage des cartes. Cette opération vous permettra de réaliser des profits.

Il existe plusieurs méthodes de comptage de carte, cependant le plus simple et plus réputé est le Hi-Lo. Il consiste à attribuer à chaque carte distribuée des valeurs. Il peut s’agir de la valeur.

  • 1,
  • -1 ou
  • 0.

Les bûches et les as (les cartes ayant une grande valeur 10, V, D et R) se voient attribuer la valeur -1. Le 0 quant à lui est accordé aux cartes 7, 8 et 9. Les cartes 2, 3, 4, 5, 6 équivaut à 1. Le décompte à la distribution de la première carte est à zéro. C’est en faisant au fur et à mesure les sommes qu’on arrive à obtenir le comptage en cours.

Le comptage des cartes proprement dite

Avant tout, il faut garder en tête que plus le sabot compte de cartes hautes, plus la probabilité que le joueur obtienne 21 sans passer pas la banque est forte. De même, il n’est pas question de compter toutes les cartes surtout celles qui ont été déjà jouées. Pour ne pas se perdre, il faut simplement retenir le nombre de cartes hautes encore disponible dans le sabot. Avec les valeurs que le Hi-Lo permet d’attribuer aux cartes, un jeu de 52 cartes aura une valeur de 0.

Le comptage de carte doit commencer au moment où un nouveau sabot rentre en jeu ou quand les cartes sont rebattues. Par ailleurs, le décompte de la table à ce moment est de 0. Il faut ajouter ou retirer 1 chaque fois qu’une carte est retournée. Il est également possible de ne pas changer la valeur précédente des cartes. Pour faire simple si la première carte introduite par le nouveau sabot est un Roi, le décompte de la table sera à -1. La valeur passera à zéro lorsque la carte qui suit est un 3.

De manière générale, plus le résultat obtenu est élevé, plus les chances qu’il reste encore plusieurs cartes hautes en jeu sont fortes. A contrario, il faut comprendre qu’il reste moins de cartes hautes en jeu. Cette astuce facilite grandement la prise des décisions. Si avec 16 points, le comptage révèle qu’il y a encore plusieurs cartes basses, il est possible de tirer une nouvelle carte sans grand risque. Cependant, il ne faut pas oublier de baisser la mise. Par contre, si le sabot comporte encore plusieurs cartes hautes, il est possible même s’il s’agit d’une mauvaise décision de prendre de l’assurance, d’augmenter la mise.