Comment choisir un projecteur LED pour chantier ?

AccueilHabitatConstructionComment choisir un projecteur...

Construction de maison : pourquoi utiliser une scie à onglet ?

Pour des travaux d’aménagement de maison bien faits, il...

Quelle couleur pour une salle de bain ?

Vous devez tenir compte du fait que la salle...

Sur quel site commander une maisonnette en bois sur pilotis pas cher ?

Désirez-vous acquérir une maisonnette en bois sur pilotis, mais...

Sur quel site trouver un simulateur de rachat de crédit immobilier ?

Êtes-vous acculé par le remboursement de plusieurs prêts que...

Qu’importe la taille d’un chantier, l’éclairage est un paramètre à toujours prendre en compte. Le projecteur LED est souvent utilisé sur ces sites. Il aide à limiter les risques d’accident et à réduire la fatigue oculaire. Toutefois, il est important de bien choisir le matériel pour ce type d’éclairage. Voici quelques astuces pour choisir un projecteur LED pour chantier

Les caractéristiques d’un projecteur LED pour chantier

Projecteur LED

Un projecteur LED pour chantier est un système d’éclairage portatif. L’objectif d’utilisation est surtout d’apporter de la lumière à l’intégralité du site ou à une partie qui en est dépourvue. En fonction des modèles choisis, ces projecteurs peuvent présenter les caractéristiques suivantes : 

  • Alimentation (filaires ou à batterie)
  • Système d’éclairage (ampoules halogènes, LED…)
  • Puissance (en watts)
  • Puissance lumineuse (en lumens)
  • Autonomie (en heures)
  • Angle du faisceau
  • Type de support (pied ou trépied). 

Pour disposer d’un éclairage optimal, optez pour un projecteur LED sur un chantier comme sur cette sélection

Les critères pour choisir un projecteur LED pour chantier

Pour trouver le projecteur LED pour chantier, il est nécessaire de bien tenir compte des critères de choix suivants. 

La puissance

Lorsque vous devez choisir le projecteur LED pour chantier, vous devez prendre en compte la taille de l’espace à éclairer. La puissance peut effectivement varier de 10 à 500 watts. 

  • 10 W, 20 W ou 30 W : pour éclairer les surfaces de 15 à 30 m². Les modèles à cette puissance peuvent se fixer sur des machines pour plus de sécurité. C’est une puissance idéale pour un jardin ou un atelier de bricolage. 
  • 50 W ou 70 W : pour éclairer un petit entrepôt
  • 150 W ou 200 W : pour éclairer un parc de stationnement ou un site de grande taille
  • 300 W, 400 W ou 500 W : pour éclairer une usine de production. 

A noter qu’avec la même puissance (en watts), les projecteurs LED ne consomment pas plus d’énergie que les projecteurs à ampoules halogènes ou fluorescentes. Pour les projecteurs LED, il est donc préférable de se pencher aussi sur le nombre de lumens qui représente le flux lumineux de l’éclairage. 

Avec ou sans détecteur de mouvement

Un projecteur LED pour chantier équipé de détecteurs de mouvement permet de profiter d’un éclairage automatique. Le projecteur peut alors s’allumer tout seul dès qu’une personne entre dans le site. C’est un dispositif pratique pour économiser de l’énergie et aussi pour améliorer la sécurité du chantier

Avec ce type d’éclairage, vous pouvez relier plusieurs projecteurs à un seul détecteur. De plus, il est possible de paramétrer certains luminaires équipés de détecteur de mouvements. Ainsi, vous avez la possibilité de régler l’intensité de la lumière ainsi que la durée d’éclairage. Vous pouvez même paramétrer la distance de détection. 

Equipement solaire

Il faut savoir qu’aujourd’hui, les projecteurs LED solaires peuvent convenir parfaitement pour un usage sur chantier. L’énergie solaire est donc produite à partir de panneau solaire et permet au projecteur d’être autonome. Grâce à ce dispositif, vous pouvez avoir une meilleure gestion de la consommation électrique du chantier. 

Les projecteurs LED solaires pour chantier sont des équipements adaptés pour les sites dépourvus d’électricité. De plus, la recharge se fait automatiquement et les luminaires peuvent disposer d’une autonomie de plusieurs heures. 

Température de couleur

Dans le choix d’un projecteur LED pour chantier, il est aussi indispensable de considérer la couleur d’éclairage. Il faut savoir que la température de la couleur peut avoir un impact sur la perception visuelle. 

  • 2300 à 3500 kelvin : lumière blanche chaude qui est peu agressive et qui a un ton légèrement jaune.
  • 4000 kelvin : lumière neutre qui est proche de la lumière du jour.
  • Plus de 5500 kelvin : lumière blanche froide qui est adaptée à l’éclairage d’un chantier. 

Filaire ou rechargeable

Un projecteur LED pour filaire doit être branché en continu. Il est donc nécessaire de penser à une source d’alimentation secteur. Ce type de luminaire est surtout destiné aux chantiers de grande taille puisqu’il permet d’offrir une lumière constante durant la durée des travaux. 

Si le chantier ne dispose pas de réseau électrique, mieux vaut privilégier les projecteurs rechargeables. Ces dispositifs sont d’ailleurs pratiques puisqu’ils sont portatifs. Il est toutefois recommandé d’opter pour une batterie à autonomie suffisante pour éviter les interruptions de travaux. 

Projecteur LED connecté

Il existe des dispositifs qui sont équipés de module Wifi. Celui-ci permet de se connecter à internet et ainsi de piloter le luminaire via une application mobile. Vous avez ainsi la possibilité de contrôler l’éclairage du site même si vous n’êtes pas présent sur le site. Vous pouvez notamment contrôler la couleur, l’intensité ou encore le programme d’allumage. 

Indice de protection

Ce critère informe sur le niveau de résistance de l’appareil vis-à-vis des agressions externes (poussières, eau…). Il n’est pas le même pour un projecteur à espace extérieur couvert et à espace extérieur non couvert. Si vous souhaitez éclairer un chantier extérieur, mieux vaut choisir un projecteur IP65 ou IP66.

Les critères complémentaires à considérer pour un projecteur LED pour chantier

Différentes caractéristiques et options complémentaires peuvent être aussi utiles dans le choix d’un projecteur LED pour chantier. Il s’agit notamment de : 

  • La présence d’un trépied : pour mieux éclairer en hauteur et répartir la lumière.
  • La longueur du câble d’alimentation : il est préférable de choisir un câble plus long pour éviter l’utilisation de rallonge. 
  • La grille de protection : pour se protéger des brûlures.
  • Variateur d’intensité : critère intéressant pour modifier la luminosité du luminaire.
  • Différentes puissances d’éclairage : alternative au variateur et option qui peut être utile à long terme.